You are here
Home > Cours

Publicité bi-format DIM

Pour faire suite à la refonte du logo DIM la semaine dernière, nous avons créés des visuels promotionnels. Le sujet en demandait trois au format magazine et trois au format abribus. Pour accéder aux contenus média, cliquez sur la première image. Rendu puis explications.

 

La version principale est la “Print”, l’autre a été adaptée pour convenir avec les contraintes du format abribus, mais j’y reviendrai plus tard.

Pour ce qui est de la version magazine donc, j’ai choisi de faire deux tailles différentes afin de traiter le sujet sous deux angles. En A3 horizontal, je joue sur le fait que la page droite des magazines a toujours plus d’impact et est plus lue. Si la jambe de la jeune femme et le texte en blanc sur noir arrivent suffisamment à attirer le lecteur, il regardera sur la partie gauche et profitera du reste de l’élément charnel complété du logo DIM en noir et blanc, afin de le placer au même plan que le texte.

Les deux formats A4 sont sur la même structure: le bas d’un corps féminin est mis en valeur, sur de l’espace libre un texte en noir avec les mots-clefs qui sont en majuscule et dont un mot interrogatif voit sa typo agrandie, pour attirer le regard toujours. Le logo DIM en bas à gauche est placé verticalement afin de rappeler leur légendaire packaging.

Le texte est avec une police Marker Felt en Wide, cette dernière permet de faire une cassure avec le côté charnel et lisse des formes féminines car ne l’oublions pas, le coeur de cible est la femme, son ami n’étant qu’une cible secondaire -atteinte aussi, à sa façon. Au niveau du signifiant, nous avons à chaque fois une phrase interrogative rhétorique qui est contextualisée pour que l’on comprenne que le sujet est le collant et renforcée par le logo en bas, mais l’élément de langage “un autre” pourra laisser penser à un homme, sujet auquel la cible pourra s’identifier plus volontairement.

Comme demandé dans le sujet, les visuels de bus doivent être des versions adaptées. Par conséquent, j’ai repris les mêmes femmes en recadrant celle du A3 pour la faire tenir sur une page. Les changements relèvent de la contrainte supplémentaire de l’abribus: Aller directement au but pour faire passer un maximum du message avant de perdre l’attention du lecteur (soit parce qu’il va manquer de temps depuis sa voiture, soit simplement car il est dans la rue et va rapidement s’intéresser à autre-chose). Par conséquent les phrases reprennent respectivement les mêmes éléments et le même principe mais sont plus concises. Le logo est remis à l’horizontal, afin d’être interprété immédiatement.

  

Laisser un commentaire

Top