You are here
Home > Cours

Revisitons Wikidata

Dans le cadre de des cours d’Atelier production visuelle, nous allons apprendre durant une partie de l’année à maîtriser Adobe Illustrator. Ainsi, sur les quatre dernières heures nous avions un atelier où l’objectif était de revisiter un logo. Ainsi, après plus d’1h30 de recherche, une centaine de logos revus afin de trouver celui qui pouvait mériter d’être refait, je me suis fixé sur celui de Wikidata.

 

Pourquoi avoir choisi ce logo?

Comme vous le savez sûrement, le projet Wikimedia est un vaste écosystème qui va bien plus loin que la simple Wikipedia. Nous pouvons ainsi retrouver une médiathèque (Wikicommons), un dictionnaire universel (Wiktionnary), un site d’actualité (Wikinews), etc… Celui qui nous intéresse ici est Wikidata, un projet de base de données universelle et libre, qui sert notamment à centraliser les données les plus objectives utilisées par les autres projets et chacune de leurs versions locales afin de les réutiliser rapidement ou centraliser les modifications (par exemple, Luke Cage). Voilà ce qui en est de la présentation. Je l’ai choisi, car j’ai remarqué que la plupart de leurs logotypes sont ronds, ou tout du moins circulaire en sa majorité, hormis lui.

 

Processus utilisé

wikidatawork

Avant toute modification, il faut analyser la base. On voit qu’il ressemble à une sorte de code-barre, élément que je ne voulais pas perdre, tout du moins pas totalement, puisqu’il était vraisemblablement présent dans le cahier des charges original (Wikidata est un accumulateur de données universel). J’ai aussi conservé l’ordre des couleurs, afin d’en conserver l’âme.

J’ai donc repris une version vectorielle de l’original (merci Wikimedia Commons), ai associé toutes les barres et ai appliqué une déformation par dilatation (avec inflexion à 100%). Par la suite, j’ai ajouté un grand cercle en arrière-plan et ai à-nouveau dissocié les barres afin de ne les déplacer que par couleur. Une forme harmonieuse enfin trouvée, le logo me paraissait un peu vide. J’ai alors sélectionné l’outil de pulvérisation avec le motif « Motif points groupe vectoriel 14 », recadré et descendu à une opacité 20%, l’idée était de représenter l’entassement de données que permet le web, et leur sémantique. Le logo avait enfin la forme que je souhaitais. J’ai alors terminé en remettant le texte (directement repris de la version actuelle). Résultat *clic*.

Laisser un commentaire

Top